pv_uschien

[VOYAGE] Plus besoin de certificat de vaccination pour aller aux États-Unis MAIS…

Le certificat de vaccination ne sera dorénavant plus nécessaire pour les chiens canadiens faisant leur entrée aux États-Unis mais les Canadiens devraient quand même l’avoir en leur possession. Voici pourquoi. 

Une mise à jour importante de la réglementation des Centres for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis simplifiera les voyages aux États-Unis pour de nombreuses personnes et leurs chiens : le certificat de vaccination n’étant plus obligatoire. Mais, ce changement n’affecte pas les lois de ACIA qui exige toujours une telle certification pour entrer au Canada.

chienplage.jpeg

Nouveau statut pour le Canada
Les États-Unis considèrent maintenant le Canada comme à faible risque (ou indemne) de la rage et se retrouve donc exclu de la liste des pays d’origine pour lesquels on exige une immunisation totale, un certificat de vaccination et/ou un permis d’importation.

Source (en anglais) : https://www.cdc.gov/importation/bringing-an-animal-into-the-united-states/dogs.html

Attention au retour au Canada!
Bien qu’un chien puisse passer du Canada aux États-Unis avec son maître sans certificat de vaccination, de tels documents seront tout de même requis pour revenir au Canada tel que le stipule la réglementation de l’ACIA.
pv_vet
Se faisant, un chien qui aurait, par exemple, quitté le Canada sans certificat avec ses maîtres pour des vacances chez nos voisins du sud devra être vacciné en sol américain avant son retour au pays et les maîtres devront présenter les documents relatifs à la douane canadienne.

Déclaration verbale
Bien que l’immunisation totale ou un certificat de vaccin contre la rage ne soient plus exigés pour les chiens emmenés aux États-Unis depuis le Canada, les voyageurs devront tout de même fournir une déclaration verbale ou écrite stipulant que l’animal vient d’un pays à faible risque ou indemne de la rage depuis au moins six moi.

À noter que malgré cette déclaration, un chien peut quand même se voir refuser l’entrée aux États-Unis s’il semble porteur ou souffrant d’une maladie transmissible.

Alors, l’avantage, c’est quoi?
Il peut être facile d’égarer le carnet de santé d’un chien… Et bon nombre de personnes se sont déjà retrouvées mal prises au moment de quitter pour les États-Unis avec leur animal; les obligeant à voir leur vétérinaire d’urgence pour recevoir les certificats requis. usflag.jpeg

D’autres gens, moins chanceux, ont aussi réalisé trop tard que les vaccins de leur compagnon n’étaient plus à jour et que le délai restant avant de partir ne leur laissait pas le temps de corriger la situation pour être en règles aux douanes, mettant ainsi en péril les projets de voyage avec pitou.

En résumé, bien que d’un seul côté de la frontière, cet assouplissement de la réglementation peut faciliter les choses lors d’un voyage dernière minute et il ne sera pas difficile de trouver un vétérinaire pouvant faire les vaccins requis une fois aux États-Unis.

Attention tout de même aux frais que l’on pourrait chercher à vous charger et gardez en tête qu’UN CHIEN DEVRAIT AVOIR SES VACCINS À JOUR EN TOUT TEMPS ET PEU IMPORTE OÙ IL RÉSIDE; il en va se santé.

 

 

PARTAGER CET ARTICLE

Share on facebook
Share on pinterest
Share on twitter
Share on linkedin