QUOI DE NEUF?

[ÉTUDE] Poulet cru : un risque de paralysie pour les animaux.

Melbourne, AUSTRALIE – Une étude réalisée par le département vétérinaire de l’Université de Melbourne dévoile des conclusions troublantes sur les risques d’une consommation de poulet cru par un chien. Ceux-ci émettent d’ailleurs des réserves sur les régimes crus pour chiens qui gagnent en popularité.
Welcome-to-Melbourne
Selon les chercheurs de l’Université de Melbourne, une consommation de poulet cru par un chien multiplierait par 70 ses chances de paralyser d’une polyradiculonévrite aiguë; l’équivalent du syndrome de Guillain-Barré chez l’humain (SGB). Les risques seraient d’ailleurs plus élevé si la partie crue ingérée est du cou de poulet.

Risques
Cette condition provoque initialement une faiblesse dans les pattes arrières qui peut se propager aux pattes avant, au cou, à la tête et au visage. Certains chien peuvent même mourir si leur poitrine est touchée. Ceux qui survivent peuvent prendre, quant à eux, jusqu’à six mois pour se rétablir.

Les chercheurs expliquent que cette paralysie est causée par le fait que le système immunitaire du chien se déréglerait pour ensuite attaquer son propre système nerveux.
can-dogs-eat-raw-chicken-big
Causes
La bactérie Campylobacter serait considérée comme le principal déclencheur du SGB chez 40% des gens. Cette même bactérie étant présente dans le poulet cru, les chercheurs de l’Université de Melbourne on donc cherché à déterminer si le poulet cru pouvait avoir le même effet chez le chien.

En examinant les régimes alimentaires de 27 chiens présentant des symptômes de la maladie et en les comparant à ceux d’un groupe de chien sans symptôme, il en sont venu à la conclusion que la bactérie était la cause probable d’une déficience du immunitaire et de la paralysie qui  s’en est suivie.

Plusieurs chiens ont une foule de bienfaits avec les régimes crus mais le choix des aliments doit être fait avec soin et de nombreuses précautions sont à prendre. Avant de faire quelque changement alimentaire que ce soit pour votre chien, consultez votre vétérinaire.

%d blogueurs aiment cette page :