NOUVELLES

[SANTÉ] Une étude confirme que Noël est la période la plus à risque pour les chiens.

Liverpool, Royaume-Uni – La magie des fêtes peut rapidement tourner au cauchemar lorsqu’il est question d’un chien ayant mangé du chocolat.

Le coupable
cacaoC’est la théobromine, une substance amère présente dans les fèves de cacao, qui cause de sévères intoxications pouvant mener jusqu’à la mort du chien. En ce sens, des chercheurs de l’Université de Liverpool ont dévoilé, jeudi dernier, des statistiques troublantes qui démontrent l’importance de prendre plusieurs précautions afin de garder nos chiens loin de cette friandise pourtant si convoitée et appréciée par les humains.

4 fois plus de risques à Noël
Selon les données recueillies auprès de 229 cliniques vétérinaires entre 2012 et 2017, les intoxications au chocolat chez les chiens sont 4 fois plus fréquentes que n’importe quand durant le reste de l’année. D’ailleurs, 2 fois plus de cas d’intoxications surviennent à Noël qu’à Pâques!
Plus fréquent chez les jeunes chiens
chocolatEn étudiant 375 chiens intoxiqués au chocolat, on constate que la situation est plus fréquente chez les jeunes chiens (moins de 4 ans) que chez leurs aînés. Ceci peut être lié au fait qu’un jeune chien est souvent plus curieux. Toutefois, aucun race ne semble concernée plus qu’une autre et, dans tous les cas, le chocolat est toxique.

Des symptômes à surveiller
Tel que nous en parlions dans un précédent article, l’ingestion de chocolat par un chien peut mener à :
-des vomissements
-de la diarrhée
-des frissonnements
-des étourdissements
-des troubles de démarche
-un coma
-de la tachycardie (rythme cardiaque accéléré)
-et même la mort.

Le degré d’intoxication variera selon la quantité ingérée, le pourcentage de cacao contenu dans le chocolat et le poids du chien. En cas d’ingestion de chocolat, consultez sans tarder un vétérinaire.


%d blogueurs aiment cette page :