Lettre à Laïka – La première cosmonaute de l’histoire il y a 60 ans.

57aaf577eef28Bonne fête belle Laïka, bonne chienne!
Le chien, le meilleur ami de l’homme, ce chien qui nous aide à aller plus loin. Dans ton cas, tu nous as menés jusqu’à l’espace. C’est toute une ballade ça! L’humain te doit beaucoup dans l’avancement de la science. Mais  l’humain te doit surtout des excuses.  Ce matin, 60 ans après ton envolée, je regarde mes chiens et je me sens mal.

laika-3.jpgC’est toi qu’ils ont choisie pour ce fameux 3 novembre 1957. Ils t’ont choisie car, disaient-ils, tu étais extrêmement gentille, docile, calme, brillante et en bonne santé. Ils t’ont trouvée errante dans la rue puis ont pris soin de toi pour gagner ta confiance et ensuite faire de toi le premier être vivant qu’on expulse sauvagement de la Terre dans un voyage sans retour; paradoxal de même.

Tu sais, Laïka, les humains étaient en compétition pour être le premier à toucher à l’espace un peu comme deux chiens qui se grognent dessus pour un biscuit plutôt que de chercher ensemble à atteindre la boîte et se la partager. En plus, égoïstement, l’humain pressé de son rêve À LUI s’est bêtement servi de toi pour gonfler son égo et sécuriser ses incertitudes. Car tu sais, Laïka, l’humain est parfois lâche. Aussi, plus il parle fort ou montre les dents, plus il ne cherche qu’à cacher sa peur et son anxiété. Mais ça, Laïka, tu ne l’as jamais fait car tu étais brave et gentille.

laika001Savais-tu que l’humain a eu honte au final? Ils ont laissé entendre que tu avais été en vie plus longtemps qu’en réalité même si tous les signaux et capteurs autour de toi démontraient le contraire. Après ton voyage, ça aura pris 4 ans avant qu’ils n’osent envoyer un humain là où tu étais allée et, entre temps, ils ont trouvé comment permettre un retour sur la Terre.
Excuse-les, Laïka, d’avoir été si pressés.

Depuis, comment ça se passe ici? Les chiens, vous êtes toujours aussi gentils et fidèles aux humains mais on a du mal à pouvoir vous emmener dans des lieux banals comme un resto, une terrasse et certains sentiers. Sinon, étrangement, l’humain cherche encore à aller fouiller toujours plus loin dans le cosmos alors qu’il a du mal a gérer ses propres affaires sur sa petite planète.

Laïka, on va penser à toi en regardant les étoiles. On va continuer de travailler fort pour que l’humain soit meilleur et on va tâcher de faire plus de place sur Terre pour les chiens car votre place n’est pas dans l’espace.

-Francis Gilbert et les Dogtrottrer

 

 

Pour plus de détails et l’histoire de Laïka, je vous suggère l’article-entrevue publié dans Paris Match

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑